Facebook  

Back to top

Recherche avancée

Théâtre & cabaret

La peste

d'Albert Camus

Date(s)

-
,
-
,
-
,
-
,
-
,
-
,
-
,
-
,
-
Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident."



Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur.



Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale.



Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.



La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral.



Mise en scène: Frank Hoffmann

Dramaturgie: Florian Hirsch



Avec: François Camus, Marie Jung

 

Média

Lieu

Théâtre National du Luxembourg (TNL)
ROUTE DE LONGWY 194
1940 LUXEMBOURG
Luxembourg

Prix:

  • Adultes :
    20.00
  • jeunes :
    8.00
  • Kulturpass :
    1.50

Information de contact pour cet événement

Téléphone:
E-mail:

Organisateur

Théâtre National du Luxembourg

Partager

Ajouter au calendrier

La peste

-
Ajouter au calendrier 2021-04-21 20:00:00 2021-04-21 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-22 20:00:00 2021-04-22 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-23 20:00:00 2021-04-23 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-25 20:00:00 2021-04-25 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-26 20:00:00 2021-04-26 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-27 20:00:00 2021-04-27 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-28 20:00:00 2021-04-28 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-04-29 20:00:00 2021-04-29 21:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
-
Ajouter au calendrier 2021-05-02 17:00:00 2021-05-02 18:30:00 La peste Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai fait une partie de ma carriere en Chine, et j'ai vu quelques cas a Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment ... Et puis, comme disait un confrère: "C'est impossible, tout le monde sait qu'elle a disparu de l'Occident." Oran, un jour d'avril 1940, le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son palier. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L'angoisse s'accroît. Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Le concierge de l'immeuble de Rieux tombe malade. Le docteur essaye de le soigner. Sa maladie s'aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux. Les morts se multiplient. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l'épidémie et se décident à "fermer" la ville. La ville s'installe peu à peu dans l'isolement. L'enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels: la peste fut notre affaire à tous, note le narrateur. Le constat est terrible et sans appel. Et sa résonance aujourd’hui, en période de pandémie, particulièrement douloureuse. Il n’est pas surprenant que pendant le confinement de 2020, les ventes du roman aient augmenté. Il ne faut cependant pas oublier que La peste ne décrit pas seulement une crise sanitaire, mais fait figure de métaphore pour une crise plus profonde, politique et sociétale. Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerrre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'étranger (1942) et La peste (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture. La peste est, bien sûr, un roman, mais il est bâti comme une tragédie en cinq actes. On a donc assez d’arguments pour le porter sur scène.  Dans sa mise en scène, Frank Hoffmann veut se concentrer sur l’essence même de l’oeuvre en inventant une forme particulièrement propice au fait théâtral. Mise en scène: Frank Hoffmann Dramaturgie: Florian Hirsch Avec: François Camus, Marie Jung   Théâtre National du Luxembourg (TNL) Théâtre National du Luxembourg Théâtre National du Luxembourg UTC public
Organisation

Mots clés

Théâtre National du Luxembourg, www.luxembourgticket.lu, www.tnl.lu, Théâtre National du Luxembourg

Vous pourriez aimer également...

Théâtre & cabaret
-
neimënster - Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster
LUXEMBOURG
Théâtre & cabaret, - Autres -
CASINO 2OOO
MONDORF-LES-BAINS
Théâtre & cabaret
-
neimënster - Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster
LUXEMBOURG